1- Mise en œuvre d'un accompagnement social adapté à la situation de la personne

L'épicerie sociale et solidaire associe à la distribution alimentaire une démarche éducative. L'équipe constituée, entre autre, d'un travailleur social et d'encadrants compétant et expérimentés, reçoivent les personnes, et les conduisent à définir un projet.

Les personnes s'engagent en signant un contrat moral avec l'accompagnateur social, dont l'objectif principal est de concourir à l'amélioration ses conditions de vie ou celles de sa famille.

Il peut s'agir plus concrètement d'un engagement dans un suivi budgétaire, dans la fréquentation d'un atelier, dans une démarche de soin, ...

Pendant trois mois(éventuellement renouvelable), les personnes bénéficient de l'aide alimentaire et d'un accompagnement personnalisé qui s'articule en quatre temps :

Dès l'ouverture des droits :

évaluation de la situation administrative et financière,

présentation du fonctionnement de l'épicerie, délivrance du règlement intérieur, définition du crédit accordé (montant de l'aide).

pendant le temps d'ouverture de l'épicerie sociale et solidaire : accueil, convivialité, écoute, rencontres, échanges, conseils et accompagnement dans le choix des produits (proposition de recettes, guide dans le choix des aliments et sur les achats complémentaires à effectuer).

durant des activités collectives :

information, échanges de savoir-faire, émulation par le groupe, valorisation de la personne. Il s'agit de permettre à la personne

de se revaloriser aux yeux des autres, comme à ses propres yeux en apportant ses savoir faire, ses connaissances, ses compétences.

à l'occasion d'entretiens individualisés :

fixer les objectifs de travail avec l'usager, faire des points réguliers pour évaluer la plus-value de l'épicerie sociale, renouveler si besoin l'accès à l'épicerie sociale et solidaire.


Fil Navigation